Choisissez votre langue :

France
Germany
Hong Kong
India
Ireland
Japan
Malaysia
Netherlands
New Zealand
Singapore
Sweden
United Kingdom
United States

Points clés de ce résumé graphique :

Ce résumé graphique, basé sur une recherche effectuée au nom de la division des services pour le secteur des soins de santé de TEKsystems, représente l’opinion de plus de 250 professionnels de la santé, notamment des dirigeants des TI et des cadres supérieurs du secteur médical, directeurs des systèmes d’information, directeurs de l’informatique clinique, médecins et directeurs des soins infirmiers. Les répondants sont issus d’une grande variété d’organisations du domaine de la santé, dont des hôpitaux, des cliniques médicales, des centres de soins ambulatoires et des systèmes de soins intégrés.


L’implémentation de systèmes d’intelligence d’affaire tarde

  • Plus de la moitié des organisations du domaine de la santé n’ont toujours pas mis en œuvre un système d’intelligence d’affaire. 58 % des personnes sondées ont affirmé que leur organisation ne l’avait toujours pas fait. Plus précisément, 36 % des organisations ne possèdent tout simplement pas de système d’intelligence d’affaire, 15 % n’en ont pas, mais prévoient se doter d’un tel système dans les 12 à 24 prochains mois et 7 % ont un système d’intelligence d’affaire, mais ne l’ont toujours pas mis en œuvre. 42 % des répondants ont mis en œuvre un système d’intelligence d’affaire et l’utilisent actuellement.

La complexité des données et le manque de compétences seraient les principaux enjeux

  • Plus du tiers des répondants affirment que la complexité des données constitue le principal problème. 35 % déclarent que la complexité des données a été le principal obstacle à l’atteinte de l’objectif d’implémentation d’un système d’intelligence d’affaire. En matière de complexité des données, les répondants ont indiqué que les aspects les plus problématiques sont le manque de structure de données normalisée (34 %), les exigences de l’analyse (24 %), les systèmes disparates et le manque d’interopérabilité (23 %).

Les principaux objectifs des initiatives d’intelligence d’affaire sont l’intégralité et la disponibilité des données

  • L’accessibilité des données dépasse de loin tous les objectifs. 48 % des répondants mentionnent l’amélioration de la disponibilité des données et leur intégralité parmi les trois principaux objectifs de la mise en œuvre de leur système d’intelligence d’affaire.

L’expertise en matière de données informatisées constitue le principal défi pour le processus d’embauche

  • Les ressources les plus difficiles à trouver sont les architectes et les analystes de données. 86 % des répondants croient que les postes d’architectes de données seront les plus difficiles à pourvoir lors de la mise en œuvre de systèmes d’intelligence d’affaire. Les autres postes pour lesquels des candidats compétents sont difficiles à trouver comprennent ceux des analystes de données (84 %), des analystes d’affaires (81 %) et des développeurs de logiciel (80 %).